Intervenants

Général d’armée François Lecointre
Chef d’état-major des armées

Saint-cyrien de la promotion « Général Monclar » (1984 -1987), le général d’armée François Lecointre choisit l’arme des troupes de marine, spécialité infanterie, et poursuit sa formation à l’École d’application de l’infanterie à Montpellier. l sert principalement au 3e régiment d’infanterie de marine à Vannes, comme chef de section de 1988 à 1991, officier adjoint puis commandant de compagnie entre 1993 et 1996, et enfin, en qualité de chef de corps de 2005 à 2007. Il sert également au 5e régiment interarmes d’outre-mer à Djibouti de 1991 à 1993. Il a connu de nombreuses expériences opérationnelles, en République Centrafricaine en 1989, lors de la Guerre du Golfe en 1991, en Somalie en 1993, au Gabon puis au Rwanda en 1994, à Sarajevo en 1995. Breveté de l’école de guerre en 2001, il sert durant quatre ans à l’état-major de l’armée de Terre, comme rédacteur des interventions du chef d’état-major, puis au bureau de conception des systèmes de forces.

Depuis le 1er août 2016, il occupe les fonctions de chef du cabinet militaire du Premier ministre. Il est élevé aux rang et appellation de général de corps d’armée le 1er mars 2017. Le 19 juillet 2017, en Conseil des ministres, le général de corps d’armée Lecointre est élevé aux rang et appellation de général d’armée, et nommé chef d’état-major des armées à compter du 20 juillet 2017.

Gaspard Gantzer
Co fondateur et associé au sein de l’agence de communication 2017

Parisien de 38 ans, Gaspard Gantzer est diplômé de Sciences-po et ancien élève de l’Ecole nationale d’administration. Il a travaillé successivement au ministère des affaires sociales et au Centre national du cinéma, avant de rejoindre la Mairie de Paris, où il a été directeur de cabinet de l’adjoint au maire de Paris chargé de la culture puis conseiller politique et porte-parole du maire de Paris, Bertrand Delanoë. Il a été par la suite conseiller communication et presse du ministre des affaires étrangères Laurent Fabius et du Président de la République François Hollande. Il est aujourd’hui associé au sein de l’agence de conseil en stratégie 2017 et maître de conférence à Sciences-po. Il est auteur de La politique est un sport de combat, publié en 2017 chez Fayard.

Axelle Tessandier
Fondatrice d’Axl Agency, auteure

Après avoir vécu 5 années au cœur de la Silicon Valley, Axelle Tessandier est revenue en France début 2016 et fait partie des personnalités qui se nourrissent d’une double culture.

Cette ex-directrice du marketing de la branche américaine de la startup Scoop.it a fondé il y a quatre ans AXL Agency son agence de réflexion et d’action sur la transition numérique. Axelle s’est notamment occupée de l’ouverture de la plateforme de crowdfunding Kickstarter aux startuppers et créateurs français, et réfléchit aux enjeux du numérique, du management de l’innovation et de la génération Y.

Partageant son expertise aussi bien avec de grandes entreprises que des startups, Axelle défend ardemment les nouveaux usages numériques, notamment pour réengager les citoyens. Faisant de la diversité et de la mixité un enjeu d’innovation, Axelle est entrée au board de l’incubateur WILLA en juin 2016, incubateur qui soutient les femmes dans la création de leur startup. Elle est aussi « rôle-modèle » auprès de l’association Rêv’elles, qui aide des jeunes filles de milieux populaires à trouver leur orientation.

Elle est l’auteure du livre Une marcheuse en campagne (Editions Albin Michel) sorti en octobre 2017, qui retrace sa vision de l’engagement et des projets passions, les défis, leçons, doutes et angoisses qu’elle a dû affronter et dépasser lors de la campagne présidentielle de 2017 au sein de l’équipe d’En Marche.

Axelle a 37 ans et est titulaire d’une maîtrise de droit anglais (University College London/Assas) et du Master D2A de Droit, Economie et gestion de l’audiovisuel de la Sorbonne. En 2010, elle a été résidente artiste à la galerie GAFFTA (Gray Area Foundation For The Arts) de San Francisco. »

Hugo Decrypte
YouTubeur

Âgé d’à peine 21 ans, Hugo Travers est actuellement étudiant en troisième année à Sciences Po Paris.

En 2012, à la suite des élections présidentielles, il a fondé le média citoyen Radio Londres, aujourd’hui composé d’une équipe de 60 jeunes, d’une rédaction web, organisant des conférences dans les universités, produisant des podcasts, et publiant des grands formats.

Fin novembre 2015, il a lancé sa chaîne YouTube, HugoDécrypte. Elle vise à décrypter les grands enjeux de l’actualité pour les jeunes. De février à juin, il a rejoint la chaîne LCI, pour décrypter les élections présidentielles et législatives. Concrètement : présence en plateau les week-ends pour débattre de l’actualité, et diffusion toutes les semaines de décryptages, par ailleurs publiés sur sa chaîne YouTube.

En juin 2017, il a officiellement lancé HugoDécrypte sur Instagram, avec des débriefs quotidiens de l’actualité en 2 minutes.

Antoine Vey
Associé au sein du cabinet Dupond-Moretti & Vey

Associé au sein du cabinet Dupond-Moretti & Vey, ancien collaborateur d’Olivier Metzner, Antoine Vey a récemment défendu Jérôme Cahuzac, Georges Tron et Abdelkader Merah. Il est également le créateur de la Nuit de l’éloquence, évènement qui met à mettre à l’honneur l’art oratoire en réunissant plus de 300 personnes issues du monde du Droit, des Arts et des Lettres.

En dehors de son activité d’avocat pénaliste, Antoine Vey enseigne depuis 7 ans l’éloquence à Sciences Po Paris.

Jad Zahab
Fondateur du Parlement des Étudiants

Diplômé cette année de Sciences Po Paris, Jad ZAHAB est le président co-fondateur du Parlement des Etudiants , association dont l’objectif est d’encourager et valoriser la participation des jeunes à la vie politique et citoyenne. Il est l’auteur de trois essais sur la place des jeunes dans la démocratie françaises, et notamment « Pour une démocratie active – le renouveau de la société civile » (Préface par Christophe BARBIER), où il formule des propositions concrètes destinées à remettre les citoyens au cœur du dispositif citoyen. Il est régulièrement invité de l’émission « Les informés » sur France Info.

Adrien Rivierre
Spécialiste de la prise de parole en public, auteur

Diplômé de ESCP Europe, Adrien a débuté sa carrière comme plume de Clara Gaymard, ancienne PDG de General Electric en France. Il occupe ensuite le poste de Directeur de la Communication pour l’entité GE Digital du groupe en Europe. Adrien rejoint l’agence Brightness en septembre 2017 comme spécialiste de la prise de parole en public et comme chef de projet pour créer des expériences et événements innovants. Vice-président de la Fédération Francophone de Débat depuis 2013, il est l’auteur de Prendre la parole pour marquer les esprits, aux éditions Marabout. Il écrit également dans la presse, comme contributeur pour le journal Les Echos et intervient régulièrement à CNews.

Moussa Camara
Entrepreneur, fondateur des Déterminés

Moussa Camara, originaire de Cergy-Pontoise, joue un rôle majeur dans l’univers associatif des quartiers, où il fait figure de modèle en favorisant la réussite des entrepreneurs de banlieue et ruraux où les freins sont nombreux. Engagé depuis l’âge de 21 ans, Moussa a d’abord lancé l’association « Agir Pour Réussir » en 2007. Réunie autour de vrais projets citoyens et culturels, l’association de quartier AGPR est devenue une entité locale et régionale de premier plan, soutenue localement par les services publics et les entreprises privées. Il créé ensuite « Les Déterminés » en 2015, dont l’objectif est de proposer aux jeunes issus des milieux défavorisés un programme d’accompagnement et de formation offrant le socle indispensable pour se lancer dans l’entrepreneuriat (gestion, business plan, art oratoire…) et les connecter à un écosystème. Depuis 2015, l’association a permis de lancer 8 promotions et compte déjà 114 futurs entrepreneurs « Déterminés ». Moussa Camara est également consultant auprès des collectivités locales, pour les aider dans la mise en place de dispositifs et de pilotes d’incitation à la mixité sociale.

Guillaume Prigent
Professeur d’art oratoire, auteur

Ancien élève de Sciences Po Paris, Guillaume Prigent y a remporté plusieurs concours d’éloquence avant de devenir professeur d’art oratoire à l’Université Paris Nanterre, juré de concours d’éloquences et formateur Eloquentia. Il a par ailleurs travaillé dans le conseil en stratégie de communication et la communication de crise, et est aujourd’hui directeur adjoint de cabinet du Conseil national des activités privées de sécurité (Ministère de l’Intérieur).

François Mattens
Membre de la Société des Explorateurs Français

Diplômé en relations internationales, en droit public, en business management et en gestion des risques, François Mattens a travaillé plusieurs années dans différents ministères (Affaires étrangères, Intérieur, Education nationale) ainsi qu’au Sénat. Après une expérience à la direction sûreté d’un grand groupe du CAC40, il se spécialise sur les enjeux de gestion des risques et de communication de crise.

Ancien président de l’ANAJ-IHEDN, il est depuis fin 2013 le directeur de la communication et des affaires publiques du GICAT où il gère les relations presse, la communication, les affaires publiques ainsi que le pilotage de GENERATE, un accélérateur de start-ups de la défense et de la sécurité. Il enseigne à Sciences Po Paris, Paris-Dauphine et à Panthéon-Sorbonne. Il est également membre du Comité directeur de la Société des Explorateurs Français (SEF)

Charles Puaux
Entrepreneur

Charles is the co-founder of Glenara service Ltd., and Hoger Services Ltd., financial organisations regulated by the FSC. He is a chartered bonds broker graduated from Columbia University, as well as a financial analyst and specialist in algorithmic trading.

Charles was located for 10 years in New York City, of which 5 years at Columbia University and subsequently working in the financial services, at JP Morgan and Goldman Sachs. With two GS partners, Charles set up a bonds trading firm in 2008 in New York, called AJNA invest.
Among other experiences, Charles moved to Mauritius in 2013 to develop the African market, which led him to establish local branches in 4 countries. In 2015, he moved to London for the purpose of organizing a merger involving AISM ltd. Subsequently he set up his own private equity fund and is currently engaged in start-up activity spanning investment across a spectrum of regional markets. Currently, Charles is working on the integration of Pertimm within a new international and sales activity, and the opportunity for new financial and IT activity in the Middle East.

Destruction du patrimoine culturel irakien

Lara-Scarlett Gervais 
Photographe

Après avoir suivi des études en archéologie à la Sorbonne et à l’Ecole du Louvre, depuis plusieurs années Lara-Scarlett arpente le globe. Elle laisse les rencontres guider ses voyages. Elle a choisi d’étudier l’archéologie, en pensant que de connaître les civilisations passées serait une clef de compréhension de nos sociétés. En voyageant et au contact des populations locales elle s’est passionnée pour l’ethnologie et la photographie.

En avril 2016, Elle travaille sur la réalisation d’un documentaire sur tous les déplacés de la plaine de Ninive (yezidis, chrétiens, musulmans).

En mai-juin 2016, Lara-Scarlett passe plus de deux mois en Syrie (Damas, Homs, Palmyre, Mar Mussa, Tartous, Safita, Mysiaf) majoritairement chez l’habitant et effectue ses déplacements dans les transports en commun pour être au plus près de la population. Elle s’intéresse aux différents groupes ethniques qui composent la Syrie (ismaélien, druze, alaouite, chiite, sunnite, chrétien), ainsi qu’aux artisans et au patrimoine culturel. Pour cela, elle suit le travail de la DGAM (Direction Générale des Antiquités et des Musées) à Palmyre et Damas pendant plusieurs jours.

En octobre 2016, Lara-Scarlett part à Bagdad puis dans la province de Salah al-Deen pour suivre la formation d’archéologues irakiens au technique du drone (photogrammétrie) par la société française ICONEM en lien avec l’UNESCO et le SBAH (State Board of Antiquities and Heritage) pour la préservation du patrimoine culturel en Irak.

​En décembre 2016 : Le jury des FIDAL Youth Photography Awards a tenu à distinguer son travail sur l’évacuation du musée de Palmyre d’une mention spéciale, pour l’exclusivité du sujet.

​Depuis 2017, elle est photographe à l’agence Sipa Press.

​Fondatrice et présidente de l’association Heritage & Civilisation.

Yoann Kassi Vivier
Conseiller du haut-commissaire à l’engagement civique

Diplômé d’HEC en 2012, Yoann porte la conviction que « toute compétence est un bien public » et que chaque grande cause sociétale doit pouvoir se développer durablement grâce à l’accès aux compétences dont elle a besoin pro bono, gratuitement.

Il co-fonde Pro Bono Lab en 2011 et devient expert en bénévolat et mécénat de compétences. En 2017, il devient conseiller du Haut-commissaire à l’engagement civique. A ce titre, il co-fonde la « startup d’État » Réserve Civique au sein d’un incubateur de services publics numériques. Instituée par la Loi Egalité et Citoyenneté suite aux attentats, la Réserve Civique facilite l’engagement bénévole au profit d’organismes publics ou associatifs qui servent les valeurs de la République. Yoann contribue également aux réflexions sur le Service National Universel et anime un réseau de partenaires réunis autour de l’Agence du Service Civique pour valoriser le service civique en entreprise. Hyper-actif, Yoann devient administrateur de la Fondation Monoprix en 2018 et accompagne également la création, le développement et la transformation numérique d’acteurs de l’intérêt général.

Samuel Degoute
Wellness manager

En 2002, Samuel rejoint l’armée de l’air à l’école des sous-officiers en tant que professeur de sport et de combat. Il se spécialise dans la survie et le TIOR (Technique d’Intervention Opérationnelle Rapprochée). Il monte à partir de 2010 la cellule de préparation physique et mentale pour les pilotes de rafales à Saint-Dizier.

En 2014, il rejoint le cercle sportif des Invalides où il crée des stages de reconstruction par le sport au profit des blessés de guerre et des victimes de terrorisme.

Depuis 2017, il est Wellness Manager de Kwerk et met son expérience au service des membres de Kwerk – chefs d’entreprises, indépendants, salariés – pour améliorer leur bien-être au travail.

Claire Bauchart
Journaliste, écrivain

Après des études à Sciences Po Paris, Claire Bauchart a réalisé des documentaires, diffusés notamment sur Teva et La Deux (RTBF). Ils portaient sur des sujets de société, comme le cancer du sein, la violence conjugale ou la prison. Elle a également travaillé aux services économiques des journaux L’Opinion et Les Echos. Elle est actuellement journaliste pour
ELLE. Son premier livre, Moi, Lilou, hors-la-loi par amour (Michalon), est sorti en 2014. L’année suivante, elle collabore avec Jean-Luc Romero sur un livre d’entretien portant sur la fin de vie : Ma mort m’appartient (Michalon). En 2016, sort son premier roman, Valsent les jours. Son nouveau roman, Ambitions Assassines, a été publié le 11 avril dernier aux éditions du Rocher.

Martin Bohmert
Directeur général des Jeunes avec Macron

Âgé de 30 ans et originaire de Niort, Martin Bohmert est ingénieur et diplômé de sciences politiques, travaillant actuellement dans le secteur privé dans le domaine l’énergie et du numérique. Cependant, à côté de cette vie professionnelle trépidante, au rythme de l’innovation, Martin est pleinement engagé dans un tout autre domaine : la politique.

Après une première expérience dans sa ville natale, il a rejoint les Jeunes Avec Macron (JAM) dès leur création, en Juin 2015. Sa motivation : contribuer à la transformation en profondeur de son pays, dans laquelle les jeunes pourraient prendre toute leur place. Après avoir participé au lancement des JAM et de son think tank, il a pris en charge la structuration JAM à l’international, puis de deux comités à l’étranger pendant la campagne présidentielle. A son retour en France il a participé aux campagnes, présidentielles, législatives et sénatoriales.

Depuis Mars 2018, il est devenu Délégué Général des Jeunes Avec Macron. Avec un leitmotiv : redonner aux jeunes – de sa génération et les suivantes – la possibilité de participer activement, en France et en Europe, à la construction de la société de demain.

Vincent Dacquin
Artiste Peintre – Plasticien

Né en 1986 en région parisienne, Vincent Dacquin a commencé par bomber à l’aérosol les voies ferrées de sa banlieue à la toute fin des années 90. Ensuite, le parcours classique pour un graffeur : murs divers (chemin de fer, autoroute, terrain vague…), tunnels, trains, métros…

Il réalise sa première toile en 2004, influencé par l’œuvre photographique de son père, le mouvement Pop art américain, le Nouveau Réalisme, la Nouvelle Figuration et de son héritage de « street » artiste. Le travail de Vincent Dacquin se veut hyperréaliste et très graphique. Les différentes techniques utilisées (acrylique, huile, peinture industrielle, aérosol, fusain, mine graphite, craie ou pastel) lui permettent de travailler sur les contrastes de matières, de textures, de styles. Mes œuvres, sur toiles ou panneaux de bois, sont principalement réalisées à l’aérographe et au pinceau. L’ensemble de ses œuvres sont peintes, il ne s’agit pas de photo montage ni d’impression ou de collage mais de véritable peinture. La sur-esthétisation du sujet constitue l’essence du travail de Vincent Dacquin.

Lieutenant-colonel Marc-Antoine
Armée de Terre

Diplômé de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr et de l’Ecole de Guerre, titulaire du Mastère spécialisé business performance management de l’ESCP, le lieutenant-colonel Marc-Antoine est actuellement chef des opérations dans un régiment d’infanterie de marine, avec lequel il est récemment parti au Sahel.

Dans ses affectations précédentes, il a notamment commandé des unités de combat en Afghanistan et au Liban, avant de servir comme analyste en charge du retour d’expérience pour l’armée de Terre. Il a publié « Israël contre le Hezbollah. Chronique d’une défaite annoncée » aux Editions du Rocher ainsi que de nombreux articles pour la Revue des Deux Mondes, la Revue de la Défense Nationale et la revue Stratégique

Sarah Aizenman
Co-fondatrice MyPhotoAgency

L’engagement, Sarah Aizenman l’a réellement connu au sein de l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France), où elle était Déléguée nationale à la communication durant ses études. C’est cette expérience qui, après un Master en communication politique et publique obtenu au Celsa, l’a conduite vers une carrière associative puis entrepreneuriale.

Sarah Aizenman a débuté sa carrière en dirigeant la communication de l’ONG Casques Rouges dédiée à l’utilisation des nouvelles technologies au service de l’action humanitaire. Trois ans plus tard, elle a rejoint la direction de la Fondation France – Israël missionnée pour rapprocher les sociétés civiles des deux pays. Au sein de cette organisation, elle a notamment initié l’organisation d’un voyage de petits-enfants de Justes parmi les Nations en Israël qui fêtait l’an dernier sa 10ème édition.

Depuis 2012, c’est au sein de la start up qu’elle a co-fondée Myphotoagency.com, qu’elle est engagée dans la création de valeurs et de croissance. Myphotoagency.com réunit plus de 3 500 photographes professionnels en Europe et s’est spécialisée dans l’industrialisation du shooting photo pour de grands groupes ayant besoin d’en réaliser des milliers chaque année, sur tout le territoire, à un tarif unique.

William Eldin
Serial Entrepreneur

Serial entrepreneur, William est surtout leader et visionnaire. Après une expérience d’animateur radio, il monte sa première entreprise à 19 ans en ouvrant un des premiers points de vente dédié aux anti-radars. Il s’associe ensuite à Fabien Pierlot dans Coyote System, licorne française des années 2000. Sa soif de création, son envie de toujours avancer, sa vision et sa passion des nouvelles technologies l’amènent à fonder XXII en 2015.

Cécile Monteil
Médecin, entrepreneur

Le Dr. Cécile Monteil est une « doctopreneur ». Elle exerce aux urgences pédiatriques de l’hôpital Robert Debré et travaille comme Directeur Médical pour Ad Scientiam, une start-up alliant recherche médicale, applications mobiles et objets connectés, incubée à l’Institut du cerveau et de la Moelle Épinière (ICM) au cœur de l’hôpital La Pitié Salpêtrière.

Profil atypique, elle est la fondatrice de la communauté “Eppocrate”. Eppocrate (1200+ membres) a pour but d’éveiller les professionnels de santé à l’apport des nouvelles technologies et du digital en médecine, afin que ceux-ci deviennent acteurs de cette transformation.

Egalement ambassadrice à Paris du réseau entrepreneurial « Thousand Network », une communauté internationale de 900+ membres visant à favoriser l’entrepreneuriat, la collaboration intersectorielle et le développement professionnel.